Choisir son revêtement de sol en bois

|3 janvier 2018 | Blogs special

1. Choisir son revêtement de sol en bois

A. Plusieurs solutions

I. Massif

Lame à parquet composé à 100% de l’essence de bois

AVANTAGES INCONVENIENTS
Rendu authentique et inimitable
Confort
Excellente durée de vie
Excellente isolation phonique et thermique
Une infinité de finitions
Ecologique
Réparation locale possible et aisée
Prix élevé et variable cependant reste un réel investissement sur le long terme
Nécessite un réel savoir-faire
Travail du bois à prendre en compte

Les parquets massifs peuvent être fini d’usine ou fini sur site à l’aide de teintes, vitrificateur, huile, lasure,…

II. Contrecollé et Semi Massif

Lame à parquet composé en générale de 3 couches :

– Une couche de bois noble min 2.5mm

– La sous-couche est constituée par des panneaux de particules (aggloméré, MDF, HDF, multiplex, blocs de bois,…) ou par plusieurs couches de bois résineux (épicéa, pin, sapin, …).

– Une couche de contre parement optionnelle

AVANTAGES INCONVENIENTS
Rendu authentique et inimitable
Confort
Travail du bois moindre
Longue Durée de vie
Bonne isolation phonique et thermique
Une infinité de finitions
Ecologique
Réparation possible
Prix moindre
Prix élevé et variable cependant reste un réel investissement sur le long terme
Nécessite un réel savoir-faire

Les parquets contrecollé et semi massif peuvent être fini d’usine ou fini sur site à l’aide de teintes, vitrificateur, huile, lasure,…

III. Panneau décoratif

Les technologies modernes permettent actuellement de produire n’importe quel motif par un procédé mécanique. Certains sont de ce fait uniquement disponibles en panneaux. Dans des formes de parquets plus sélects, des plates-bandes, des filets et des figures sont également intégrés dans la surface parquetée.

IV. Stratifié

Ce type de revêtement de sol est souvent assimilé au parquet. Or, comme sa couche d’usure n’est pas en bois, nous ne pouvons pas parler de parquet mais de sol stratifié.

La composition de base comprend quatre couches.

1. La couche overlay est une couche de résine synthétique transparente. C’est cette couche qui détermine la résistance à l’usure du stratifié.

2. La couche décorative est une feuille de papier sur laquelle est imprimé le décor final ou vrai bois jusqu’à 0.8mm pour les plus haut-standing. Le décor imprimé sur la couche décorative peut être une imitation bois avec ou sans nervures, une imitation pierre ou un motif fantaisie

3. La couche intermédiaire sert de support au stratifié et assure sa robustesse. Elle peut être en MDF, HDF ou en aggloméré. Plus le support est dur, et plus longue sera la vie de la couche d’usure.

4. La sous-couche est parfois appelée contre-stratifié. Cette couche assure la stabilité du parquet et l’empêche de gauchir. La sous-couche isole également les autres couches contre l’humidité qui monte du sous-plancher. Une sous-couche souple supplémentaire est de plus en plus souvent appliquée en-dessous du stratifié.

Les avantages du stratifié son sa pose aisée et rapide, surtout avec les systèmes encliquetables, son prix.

AVANTAGES INCONVENIENTS
Prix moindre
Pose aisée et rapide
Une infinité de finitions
Solution pratique et économique pour une finition d’aspect bois
Réparation souvent impossible
Durée de vie limitée

V. Revêtement Vinyle/PVC

La lame Vinyle / PVC est composée de plusieurs épaisseurs :

– Couche supérieure en polyuréthane

– Fine couche d’usure

– Film imprimé du décor

– Multicouche à base de PVC vierge

AVANTAGES INCONVENIENTS
Prix moindre
Pose aisée et rapide
Insensible à l’eau
Facile à entretenir
Une infinité de finitions
Solution pratique et économique pour une Finition d’aspect bois, pierre etc
Réparation souvent aisée
Durée de vie limitée sauf pour les massifs en vinyle
Rendu moins authentique

B. Plusieurs choix de bois

I. Incidence du débitage

En fonction de la manière dont l’on coupe le bois en tranche il en ressort des planches avec plus ou moins d’homogénéité, de quartiers, de nœuds, aubiers et défauts naturels. Globalement, on admet 6 classifications pour les bois de type européens et 3 pour les bois exotiques. Suite à la réalité du bois, les lames de bois massifs sont souvent livrées en tailles variables même si il est toujours possible de les obtenir en taille standard. Il n’existe pas de bon ou mauvais choix, le tout est une question de goût et d’envie.

Bois européen type Chêne :

Choix Particularités
SURCHOIX ou Extra Le plus rare des parquets, Teinte uniforme caractérisé par un fil sensiblement droit, le parement est sans défauts, présente de beaux quartiers, aucuns nœuds, pas d’aubiers…
Premier Choix Teinte relativement homogène, petit nœuds inférieur à 8mm ou si groupé inférieur à 2mm, sans aubier sur le parement.
Premier Bis Reste une des meilleures catégories du chêne, les lames sont issues du cœur de l’arbre. Il peut présenter de petits nœuds inférieurs à 10mm et quelques traces d’aubier sur le parement
Rustic A quartier, faux quartier, dosse, noeuds sains de 1 à 30 mm maximum, quelques noeuds étoilés tolérés, différences de couleurs et légères fentes tolérées
Rustic B quartier, faux quartier, dosse, noeuds sains jusqu' à 50 mm maximum, noeuds ouverts tolérés, fentes jusqu' à 50 mm tolérées, bois de coeur, aubier sain et décolorations admis
Rustic C quartier, faux quartier, dosse, noeuds illimités en nombre et diamètre, fentes, bois de coeur, aubier, décoloration, fautes de rabotage

Bois Exotiques :

Choix Particularités
Grade A Choix Premium, meilleure catégorie de l’essence qui offre un rendu régulier et homogène sans nœuds ni aubiers
Grade B Choix comprenant quelques irrégularités naturelles, dont quelques aubiers
Grade C Choix Nature, comprenant plus de défaut naturels

II. Les différentes essences de bois

On répertorie les bois en 3 grandes catégories :

Les bois européens (chêne, érable, hêtre,…)

Les bois exotiques (Kempas, Merbau, Iroko, Muiracatiara, Cumaru, Jatoba, Padouk, Ipé, Mérisier,…)

Les bamboos (ligneux)

III. Une frise sur lame ou plusieurs frises

Les lame de parquet massive sont à une seule frise par contre pour les semi-massif, contrecollé, imprimé etc peut avoir des lame à une frise ou à plusieurs frises

IV. Différentes finitions de style

De nos jours, il y a un large éventail de procédés de finitions différentes des bois permettant une presque infinité d’effet déco. Les plus courants sont :

Le parquet teinté

Le parquet vieilli

Le parquet brossé

Le parquet cérusé

Le parquet fumé

Le parquet carbonisé

Le parquet traité thermiquement

Le parquet relief

Le parquet sablé

C. Protection d’un parquet

Que le parquet soit verni, huilé ou ciré la finition de protection reste et restera la touche finale de votre parquet définissant l’aspect visuel finale ainsi que son entretient dans le temps.

I. Vernis et vitrification

Les vitrificateurs ou vernis sont appliqué en plusieurs couches sur le parquet en bois encore brut formant ainsi un film protecteur invisible et imperméable. Il laisse peu respirer le bois empêchant ainsi  l’incrustation des taches et rayures dans le bois, limitant les variations de couleur du aux UV. Les vernis permette une finition mat, satiné ou brillante. En règle générale, plus un vernis est brillant, plus les traces d’usures risquent d’être visibles bien qu’il existe pour palier à ça des vernis haute performance.

 Le parquet verni sont plus simple à entretenir que les parquets huilé mais peuvent plus difficilement être rénové sur une surface partielle.

II. Huiles & Cires

On distingue les parquets huilé, huilé ciré et huilé durcit aux UV.

L’huile naturelle valorise l’aspect naturel du bois tout en le protégeant par une fine pellicule, tout en pénétrant profondément dans ses fibres et le laisse respirer à la manière d’une crème hydratante. Les parquets huilés sont moins sensible aux rayures et celle-ci peuvent être facilement éliminées par des produits d’entretien adaptés. S’il est régulièrement entretenu il conservera sa chaleur naturelle et son bel aspect.

 La variante huilé-ciré consiste à mettre une couche de finition beaucoup moins liquide offrant ainsi une protection plus forte qu’avec les huiles naturelle, il s’agit en fait de la technique historique de protection des bois.

Dernièrement les huiles UV sont en fait des huiles avec un rendu très semblable aux vernis mat formant ainsi un film protecteur sur le parquet le rendant imperméable à la poussière et aux tâches.

Il est à noter que l’on peut obtenir plus de finitions différentes avec les huiles que avec les vitrificateurs.

En cas d’envie de changement de la finition, il est toujours possible, si la couche d’usure le permet, d’effectuer un ponçage du parquet huilé et d’y réaliser une vitrification ultérieure

III. Lasure

Une lasure, par sa composition, laissera un bon échange se faire entre le support et l’atmosphère, ce qui permettra au matériau de pouvoir « respirer » et évitera ainsi les écaillages. Plus adaptée pour l’extérieure avec la lasure l’entretien s’en trouve grandement facilité, puisque plus besoin de décapage; un bon égrenage convient dans la plupart des cas, puisqu’une lasure aura tendance à fariner dans le temps. C’est d’ailleurs cette perception qui nous permet de savoir qu’il est temps de procéder à une rénovation.

En résumé:

  Avantages Inconvénients
Parquet verni/ vitrifié Facile d’entretien
Résistant (choisir un vernis adapté à la classe de trafic)
Grand choix d’aspect
Il faut rénover toute la surface pour un résultat homogène
Entretien régulier mais facile
Parquet huilé-ciré Laisse respirer le bois
Insensible aux éraflures
Moins perméable que l’huile
Plus perméable que le vernis
Plus sensible aux tâches
Parquet huilé Rendu mat authentique
Laisse respirer le bois
Insensible aux éraflures
Plus perméable que le vernis
Plus sensible aux tâches
Renouveler la couche d’huile 1 à 2 fois par an pour un résultat optimal
Parquet huilé durci aux UV Rendu mat authentique
Plus résistant que la plupart des vernis
Rénovation partielle délicate
Lasure Laisse le bois respirer et pénètre dans le bois
Le film de protection ne risque pas de se fissurer avec le temps
Facile à remettre en état
Plus sensible aux taches
Moins imperméable que les autres protections mais balancé par la bonne respiration du bois.

Share this post: